FAQ

Nous répondons à vos questions fréquentes concernant les solutions VMZINC et le développement durable !

ACV : Analyse de Cycle de vie

ACV : Analyse de Cycle de vie

Qu'est ce qu'une ACV ?

Une Analyse de Cycle de Vie est une méthode d’évaluation des caractéristiques environnementales et des impacts environnementaux potentiels d’un produit, d’un procédé ou d’un service :

En réalisant un inventaire exhaustif des flux entrants (énergie et matière) et des flux sortants (émissions dans l’air, l’eau, le sol et génération de déchets) à chacune des étapes du cycle de vie du produit, du procédé ou du service,

En évaluant les impacts environnementaux potentiels associés à ces flux entrant et sortant,

En interprétant les résultats de ce cet inventaire et de ces impacts potentiels en fonction des objectifs visés par l’étude.

En savoir plus sur les Analyses de Cycle de vie


Source schéma : ecobase21.fr 

DEP : Déclarations Environnementales Produits


A quoi servent les Déclarations Environnementales Produits ?

Elles servent à communiquer de manière standardisée (conformément à l’ISO 14025 type III) les impacts environnementaux associés au cycle de vie d’un produit de construction. Elles permettent également d’alimenter des outils de calcul destinés à évaluer la performance environnementale des bâtiments. Grâce à elles, la contribution des produits de construction à la performance environnementale des bâtiments peut-être quantifiée.


En quoi consiste un Déclaration Environnementales Produit conforme au standard international ISO 14 025 type III ?

Lorsqu’un produit possède une Déclaration Environnementale Produit cela signifie qu’une Analyse de Cycle de Vie – ACV - conforme aux standards internationaux ISO 14040-44 a été réalisée sur ce produit et que les résultats de cette ACV sont communiqués de manière standardisée (conformément au standard ISO 14025 type III).


Les solutions VMZINC disposent-elles de DEP ?

Oui, les solutions VMZINC disposent de nombreuses DEP telles que des FDES, des IBU Certificats ou des BRE Environmental Profiles.

En savoir plus sur les déclarations environnementales produits

Certifications Environnementales


En quoi consiste la certification environnementale ISO 14001 des sites de production?

Etre certifié ISO 14001 signifie que les risques environnementaux sont identifiés, mesurés et réduits voire supprimés. 

Concrètement, des objectifs ambitieux d'amélioration, exprimés à l’aide d’indicateurs environnementaux mesurables, sont fixés dans des plans pluriannuels puis mesurés, contrôlés et validés par un auditeur externe et par un organisme indépendant qui remet la certification. La progression environnementale validée sur les sites de VMZINC est le reflet de sa maturité comportementale en matière de gestion environnementale.


Les produits VMZINC possèdent-ils des certifications environnementales?

Oui, les produits VMZINC possèdent des certifications environnementales :

  • les 3 principaux sites français de production sont certifiés ISO 14001,
  • les produits VMZINC ont des Déclarations Environnementales Produits conformes au standard international ISO 14025 Type III tels que les Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDES), les IBU Certificats ou les BRE Environmental Profiles.


Quels sont les exemples d’actions mises en œuvre dans le cadre de la certification ISO 14001 pour réduire voire supprimer les risques environnementaux ?

A titre d’exemple, l’installation de systèmes de filtration très performants à la sortie des conduits de cheminée des fours de fusion du zinc et de ses éléments d’alliage a permis de limiter les émissions métalliques dans l’air à des teneurs significativement inférieures aux seuils d’émissions réglementaires. On peut citer aussi l’exemple de la mise en place du système de refroidissement en circuit fermé qui permet une économie annuelle de 280 000 m3 d’eau sur le site d’Auby.

En savoir plus sur la certification ISO 14001 


Traçabilité des ressources minières


D’où proviennent les minerais de zinc à l’origine des solutions VMZINC ?

Les minerais de zinc à l’origine des solutions VMZINC proviennent principalement de 3 régions géographiques selon la répartition suivante :

  • 33% d’Amérique du Nord (USA, Canada)
  • 20 % d’Europe (Finlande)
  • 17% d’Amérique du Sud (Mexique, Chili et Pérou)

Le reste provient d’origines géographiques diverses.


D’une manière générale, les extracteurs de ressources minières en zinc respectent-ils les principes du développement durable ?

La grande majorité des extracteurs de ressources minières en zinc sont membres de l’Association Internationale du Zinc (IZA) et à ce titre sont signataires de la Charte « Développement Durable » et des « Engagements durables » (sur lesquels s’engagent tous les membres de l’IZA dont Umicore Buiding Products France est d’ailleurs un membre actif).


Les principes du développement durable sont-ils respectés dans les mines d’extraction du minerai de zinc à l’origine des solutions VMZINC?

Oui, les principes du développement durable sont respectés dans les mines d’extraction du minerai de zinc à l’origine des solutions VMZINC.

Existe-t-il une traçabilité des minerais de zinc à l’origine des solutions VMZINC ?

Oui, pour plus de 70% des minerais à l’origine des solutions VMZINC car le fournisseur principal de zinc primaire de VM BUILDING SOLUTIONS, Nyrstar, est propriétaire d’une majorité des mines fournissant les minerais de zinc entrant dans la fabrication de son zinc primaire. Nyrstar publie annuellement un rapport de développement durable détaillé qui apporte une traçabilité sur les minerais de zinc à l’origine des solutions VMZINC.

En savoir plus sur la gestion durable des ressources minières


Que contient la Charte de Développement Durable et les Engagements Durables de l’Association Internationale du Zinc (IZA) ?

La Charte du Développement Durable et les Engagements Durables d’IZA contiennent par exemple les engagements suivants :

  • Développer des indicateurs de durabilité,
  • Développer et communiquer sur la contribution essentielle du zinc à la santé humaine et aux eco-systèmes mais aussi sur ses impacts potentiels sur l’environnement (évalués sur la base d’analyses scientifiques de risque),
  • Assurer une utilisation efficace des ressources pour produire et recycler le zinc,
  • Réduire la consommation énergétique tout au long de la chaîne de valeur,
  • Contrôler les émissions ponctuelles et diffuses de zinc,
  • Produire conformément aux standards environnementaux et sociaux internationaux,
  • Intégrer une dimension « cycle de vie » dans la production des produits.


Quels sont des exemples d’indicateurs économiques présentés dans ce rapport « développement durable » ?

Dans le rapport « développement durable » de Nyrstar, les objectifs économiques sont plus particulièrement suivis à l’aide de 5 indicateurs dont, à titre d’exemple, les revenus annuels depuis les clients externes ou les coûts opérationnels par site.

Quels sont des exemples d’indicateurs environnementaux présentés dans ce rapport « développement durable » ?

Dans le rapport « développement durable » de Nyrstar, les objectifs environnementaux sont plus particulièrement suivis à l’aide de 14 indicateurs relatifs aux incidents environnementaux enregistrés, aux émissions métalliques dans l’eau et dans l’air, aux émissions de gaz à effet de serre, à la consommation d’eau, à la consommation d’énergie et à la gestion des déchets.

Quels sont des exemples d’indicateurs sociaux, plus particulièrement liés au droit de l’homme, présentés de ce rapport « développement durable » ?

Dans le rapport « développement durable » de Nyrstar, les objectifs sociaux sont plus particulièrement suivis à l’aide de 4 indicateurs. A titre d’exemple, nous pouvons citer les indicateurs « pyramide des âges » et « graphique de répartition hommes/femmes » qui permettent le suivi de l’éradication du travail des enfants et de la suppression de la discrimination au travail.

Qu’est-ce que contient le rapport de développement durable de Nyrstar?

Ce rapport « développement durable » détaille les objectifs environnementaux, sociaux et économiques de Nyrstar et montre, à l’aide du suivi d’indicateurs mesurables d’une année sur l’autre, la progression réalisée pour l’ensemble de ces objectifs.

En savoir plus sur notre dispositif industriel de fabrication

Emissions de zinc

A l’échelle Européenne, les niveaux de zinc dans l’environnement créent-ils un risque pour l’homme et l’environnement ?

Non. La commission Européenne a lancé il y a plusieurs années une Evaluation de Risque pour le zinc et ses composés à l’échelle européenne. L’objectif de cette évaluation était d’identifier les différentes sources d’émission de zinc, d’évaluer les risques potentiels pour l’homme et pour l’environnement, et de proposer si nécessaire des stratégies de réduction des émissions.

Les conclusions de cette Evaluation de Risque sont qu’il n’y a pas de risque régional pour l’homme et l’environnement et qu’il n’est pas nécessaire de réduire l’utilisation des produits en zinc ou contenant du zinc utilisés sur le marché européen (fertilisants, pneumatiques, peintures, produits de construction, etc.) (5).

Le runoff du zinc laminé crée-t-il un risque pour l’environnement?

Généralement les émissions de zinc dans les eaux de pluie qui ont été en contact avec des systèmes constructifs en zinc laminé ne créent pas de risque pour l’environnement.

En effet, le zinc est naturellement présent dans l’environnement et a toujours été utilisé par les êtres vivants pour leur développement et leur croissance faisant du zinc le 3ème oligo élément le plus important après le fer et le magnésium pour l’être humain.

Par ailleurs, quand le zinc est émis dans l’environnement, une quantité importante réagit avec les autres composants de l’environnement tels que les oxydes ou les matières organiques (spéciation) laissant une faible quantité de zinc finalement disponible et assimilable par les organismes vivants (biodisponibilité). Généralement, dans le sol, plus de 90% du zinc émis se fixe aux particules du sol et seul 10% reste disponible et assimilable par les organismes vivants ; dans l’eau 70% du zinc émis se fixe dans les sédiments (4).

Le comportement du zinc dans l’environnement (spéciation et biodisponibilité) a pu être modélisé et cette modélisation intégrée dans les méthodes d’évaluation du risque pour l’environnement utilisées à l’échelle européenne.

Quoi qu’il en soit, pour un projet donné et quels que soient les matériaux d’enveloppe utilisés, il est indispensable de réaliser une étude d’impact environnemental s’il est envisagé de faire évacuer les eaux de pluie directement dans l’environnement.

Que signifie le terme « Runoff » pour un produit de construction ?

Le “Runoff” d’un produit de construction correspond aux émissions de substances issues de ce produit dans les eaux de pluie qui ont été en contact avec lui.

Quelle est la concentration en zinc des eaux de pluie ayant ruisselé sur une couverture en zinc laminé ?

Les mécanismes de corrosion et de runoff du zinc laminé sont aujourd’hui parfaitement bien connus et documentés. Cette connaissance permet d’évaluer de façon précise le runoff en fonction d’un certain nombre de paramètres (concentration atmosphérique en dioxyde de soufre, inclinaison et orientation du système constructif, aspect de surface du zinc laminé).

D’une manière générale, après 5 ans d’exposition et sous des précipitations annuelles comprises entre 470 et 790 mm:

  • La concentration en zinc des eaux de pluie ayant ruisselé sur une couverture en zinc laminé naturel est de l’ordre 4 mg/L (1),
  • Cette concentration est réduite de 30 % lorsqu’il s’agit d’un zinc laminé prépatiné de type QUARTZ-ZINC® ou ANTHRA ZINC® (1).
  • Cette concentration est réduite de 95% lorsqu’il s’agit d’un zinc laminé prépatiné revêtu de type PIGMENTO® (2).

Ainsi, la concentration en zinc des eaux de pluie ayant ruisselé sur une couverture en zinc laminé est généralement inférieure au seuil de potabilité en zinc fixé à 5 mg/L dans les règlementations nationales ou internationales (3) - lorsque ce seuil existe car beaucoup de réglementations relatives à la qualité de l’eau destinée à la consommation humaine ne fixent pas de seuil pour le zinc comme la directive européenne par exemple.

Quels sont les paramètres principaux qui influencent le runoff du zinc laminé ?

Les principaux paramètres qui influencent le runoff du zinc laminé sont:

  • La teneur atmosphérique en dioxyde de soufre (plus la teneur en dioxyde de soufre est élevée plus le runoff est important).
  • La teneur atmosphérique en chlorure (plus la teneur la en chlorure est élevée plus le runoff est important).
  • L’inclinaison du système constructif (plus l’inclinaison est forte, moins il y a de runoff).
  • L’aspect de surface du zinc laminé (runoff naturel > runoff prépatiné > runoff revêtu)

Le zinc est-il un élément essentiel ?

Oui, le zinc est un élément essentiel ce qui signifie qu’il est absolument indispensable pour la vie de tous les organismes vivants.

Pour l’être humain, le zinc est le 3ème oligo élément le plus important après le fer et le magnésium. L’OMS recommande une dose journalière en zinc de 15 mg/jour pour les hommes et de 12 mg/jour pour les femmes.

En effet, pour l’être humain, le zinc participe à de nombreuses réactions métaboliques impliquées dans :

  • La croissance et les divisions cellulaires,
  • La fertilité,
  • Le système immunitaire,
  • Le gout, l’odeur et l’appétit,
  • Le renouvellement de la peau, des cheveux et des ongles,
  • La vision, Etc.


Le zinc est-il un élément naturel ?

Oui, le zinc est un élément naturel de la croûte terrestre ; il fait partie intégrante de notre environnement. Le zinc est naturellement présent dans les roches, le sol mais aussi l’air, l’eau et la biosphère. Les plantes, les animaux et les êtres humains contiennent et consomment du zinc.

Les minéraux et les métaux sont généralement obtenus à partir de la croûte terrestre. La concentration moyenne de zinc dans la croûte terrestre est de 70 mg/kg (poids sec), avec une gamme de concentrations généralement comprises entre 10 et 300 mg/kg (Malle 1992).

A certains endroits de la croûte terrestre, le zinc est présent à des concentrations très élevées du fait de processus géologiques et géochimiques (5-15% ou 50,000-15,000 mg/kg). De telles concentrations de zinc trouvées à la surface ou en profondeur de la croûte terrestre peuvent faire l’objet d’exploitation minière.


En savoir plus sur les caractéristiques du zinc

Le cycle de vie du zinc

Référentiels de la contruction

Synergie zinc et bois